Hébergement

Service d’hébergement de mineur protégé dans l’Indre

Notre centre de protection des mineurs dispose d’un service d’hébergement afin d’accueillir des mineurs pendant une période plus ou moins longue en fonction de la décision du juge des enfants.

Le nombre de mineurs accueillis est limité afin d’assurer un suivi personnalisé par nos assistants familiaux et éducateurs. Les enfants placés disposent d’un suivi sur mesure et personnalisé.

2 structures, 2 services d’hébergement adaptés à tous les mineurs

salle
Picto protection

La maison d’enfants de Déol

La Maison d’enfants de Déol accueille aussi bien des enfants, des adolescents, des jeunes adultes que des fratries. Ce sont des jeunes âgés de 6 à 21 ans ayant été confrontés à des difficultés familiales et personnelles durant leur parcours de vie.

Hébergement

Les enfants placés disposent d’hébergement collectif. Les enfants sont accueillis sur deux groupes de 12 à 14 jeunes. Les jeunes sont logés dans des chambres de 3, 2, ou individuelles en fonction de l’âge, de leur situation ou des places disponibles.

Nous disposons de deux annexes avec chacune leur fonctionnement dans la prise en charge des enfants.

  • Annexe Arc en Ciel : les chambres sont individuelles. Un seul studio est collectif et, en général, est réservé à des jeunes présents sur des temps de week-end ou vacances scolaires. L’Annexe Arc en Ciel dispose, de plus, d’une salle à manger collective, d’un salon collectif, d’une lingerie (une salle d’activité de loisir est en cours d’étude).
  • 2 appartements du SAVA (Service d’Accompagnement à la Vie Adulte) : chaque jeune dispose d’une chambre individuelle. Le groupe de 4 à 6 jeunes maximum dispose, en outre, d’un salon/salle à manger et d’une cuisine.
Restauration

Les repas se tiennent dans une salle à manger aménagée sur chaque groupe. Le service restauration fournit l’ensemble des repas.

  • Petit déjeuner
  • Déjeuner
  • Pique-nique lors des sorties
  • Panier pour les stagiaires à l’extérieur
  • Goûter
  • Dîner

Sur le foyer « DAUPHINS », l’ensemble des repas est confectionné dans la cuisine de l’établissement. Au niveau de l’annexe Arc en Ciel et du foyer 2, il en va de même du dimanche soir au samedi midi. Par contre, les repas du samedi soir et dimanche midi sont confectionnés par les jeunes hébergés eux-mêmes avec les éducateurs.

 

Cela a été instauré afin de permettre aux adolescents et préadolescents d’apprendre à gérer un petit budget et à préparer des repas simples seuls.
Sur le SAVA, les courses de la semaine sont effectuées avec les éducateurs. Les jeunes confectionnent seuls leurs repas.

 

Les menus et les commandes sont effectués par le chef cuisinier. Il veille à ce que les menus soient équilibrés, adaptés aux différents régimes et aux choix religieux.

Les normes d’hygiène et de sécurité s’appuient sur le dispositif HACCP [1].

L’entretien des locaux et du linge

L’entretien est assuré quotidiennement dans les locaux destinés à l’hébergement, aux services généraux, aux services médicaux et administratifs.

 

Les Maîtresses de maison veillent à la propreté et à l’hygiène :

 

  • de l’ensemble du linge des internes [vêtements, tenues de travail, linge de toilette et de couchage]. Les familles des enfants et adolescents ont cependant le choix de procéder elles-mêmes à l’entretien du linge personnel. Des tenues de sport après chaque activité ou rencontre sportive,
  • des tenues de travail du personnel de restauration, d’entretien des locaux et de maintenance,
  • du linge de table, de cuisine et de ménage,
  • la confection de rideaux, de housses, de diverses réalisations pour l’amélioration de l’accueil et du confort des locaux d’internat ou des salles d’activité,
  • des travaux de couture réalisés à l’occasion de fêtes ou d’activités [carnaval, fête de fin d’année…].

 

 

En ce qui concerne la participation des enfants aux tâches quotidiennes d’entretien, elle se veut adaptée à l’âge. Les plus jeunes participent au dressage de table et débarrassage, rangement de leur chambre…

 

Sur l’annexe Arc en Ciel, outre l’entretien de leur chambre, les jeunes participent à toutes sortes de tâches d’entretien, y compris en ce qui concerne le linge. Pour ce faire, ils sont accompagnés par les maîtresses de maison ou les éducateurs.

Sur le SAVA, même si les jeunes peuvent bénéficier du soutien de maîtresses de maison et éducateurs, ils entretiennent les locaux et leur linge seuls, dans le cadre d’un projet éducatif en vue des les rendre autonomes.

immeuble
Picto éducation

Le Centre Educatif Renforcé (CER)

Le Centre Éducatif Renforcé accueille des garçons mineurs âgés de 13 à 18 ans en manque de repères ayant commis des actes de délinquance graves ou répétés et nécessitant un temps de rupture avec le milieu naturel afin de se reconstruire.

Hébergement

Il se fait dans une maison avec chambres individuelles comprenant du mobilier : lit, bureau, armoire, chaises, ainsi qu’une douche et lavabo. Si cet espace n’est pas considéré au titre de la loi comme un espace privé, il n’en demeure pas moins qu’il est le lieu privilégié où le jeune accueilli doit pouvoir vivre son intimité.

 

Il se veut donc un lieu respecté en tant que tel par les adultes et les autres jeunes. La seule exception à cette règle est dans le cas où la santé du jeune, sa sécurité ou celle de l’établissement serait compromise, cela pouvant conduire à fouiller, par exemple, la chambre en présence du jeune et le cas échéant par les forces de l’ordre.

 

Le jeune possède sa clé, et l’accès aux chambres par l’assistance éducative est possible dans les cas décrits ci-dessus. Il est à noter de plus que la maîtresse de maison, si elle a un rôle d’entretien des locaux, est plus dans un rôle d’accompagnement au rangement et à l’entretien de la chambre des jeunes. Ce n’est, par exemple, pas à elle de faire le ménage ou le lit du jeune. Si cela n’est pas fait, elle est par contre en droit d’exiger que ce travail soit effectué.

Restauration

Elle est organisée par le service et les plats sont donc confectionnés par la maîtresse de maison. Certains jours, il peut être proposé aux jeunes de faire eux-mêmes leur repas avec l’aide des éducateurs et de la maîtresse de maison. Les repas sont préparés dans une cuisine de taille « familiale », ne répondant pas aux normes des collectivités (structure trop petite) mais garantissant une dimension conviviale à cet instant important qu’est le repas.

L’entretien des locaux et du linge

L’entretien est assuré quotidiennement par une maîtresse de maison mais surtout par les jeunes eux-mêmes accompagnés des éducateurs. Sur toutes les parties communes de la maison, la maîtresse de maison, là encore, a un rôle d’accompagnement.

 

Pour les bureaux ou salles de réunion, la maîtresse de maison est chargée de leur entretien dans le respect des règles d’hygiène. Au niveau du linge, la maîtresse de maison a un rôle essentiel, l’objectif étant de permettre au jeune de pouvoir apprendre à entretenir son linge.

 

Concernant les tâches quotidiennes, les jeunes sont sollicités pour débarrasser la table, pour la vaisselle et le nettoyage de la cuisine. Cela fait partie de l’apprentissage de l’autonomie visée dans notre projet d’établissement. En ce qui concerne la décoration des locaux, la maîtresse de maison se charge des achats, de la confection éventuelle de rideaux et l’entretien des décorations. Là encore, nous insistons sur l’aspect participatif des mineurs. Le lieu d’accueil étant leur « domicile » durant 5 mois, il nous semble adapté de faire participer les jeunes au choix d’un certain nombre d’aménagements pouvant leur être proposés.