A.D.I.A.S.E.A.A à Déols
Protection de l'enfance

DE L 'ASSOCIATION «ORPHELINAT DE DEOLS »
A
«A .D .I .A .S .E .A .
(Extraits du Document historique du 150ème anniversaire)
A.D.I.A.S.E.A.A (Association Départementale de l'Indre pour l'Accueil et la Sauvegarde de l'Enfance de l'Adolescence et des Adultes) est installée à Déols près de Châteauroux dans le département de l'Indre.

En effectuant des recherches parmi les archives en sa possession, elle a découvert que, vers 1840 un certain nombre de personnes, émues par la grande détresse dans laquelle se trouvaient des enfants que la mort de leurs parents laissait orphelins, chercha à leur venir en aide. Parmi ces personnes se trouvait l'Abbé Michel CHAIGNON, curé de la paroisse, lequel, avec l'aide de la commune de DEOLS, acheta différents bâtiments et terrains...». «.Il n'était question que de secourir des orphelines.».

Historiquement, cet établissement est l'émanation d'une maison pour les orphelins pauvres du département tenu par les sœurs de la Charité dont la création avait été approuvée le 27 août 1843 par le Conseil Général du département.
«.Soutenu par une allocation annuelle du Conseil général de l'Indre et par les dons de la charité publique l'Orphelinat entrait officiellement en fonction le 1er juillet 1846.».
«.Le 10 septembre 1857 un décret impérial autorisait la Société de Patronage et la reconnaissait comme Établissement d'utilité publique.».
«. Au 31 décembre de ladite année, le nombre des enfants hébergés était de 29..».

Une première évolution est à noter vers 1875 où l'établissement accueille, selon la terminologie de l'époque, des jeunes filles «aveugles ou sourdes et muettes» avec la création d'un atelier de brosserie.
C'est en 1970 que la communauté religieuse se retirait officiellement, même si quelques sœurs devaient intervenir jusqu'à une période récente (1979). Le passage d'une gestion religieuse à une gestion laïque intervenait en 1973 avec la réalisation d'un internat «nécessaire à l'accueil de 50 jeunes et de leur encadrement tout en tenant compte des services administratifs, des services généraux (cuisine, laverie, réserves, garages.). Et ce tout en respectant scrupuleusement les normes de construction et de sécurité requises par les différentes administrations» et surtout la première direction laïque. Entre-temps, l'accueil des garçons avait été autorisé.
S'il est vrai qu'historiquement les associations religieuses ont été à l'origine de l'assistance, en 2003, du fait de l'évolution des conceptions de la protection de l'enfance, l'intitulé de l'association «Orphelinat de Déols» devenait de plus en plus inadapté.
C'est donc à la suite de ce constat que par décision de l'Assemblée Générale du 23 juin 2003, l'association se transforme en association de sauvegarde, l'A.D.I.A.S.E.A.A. (Association Départementale de l'Indre pour l'Accueil et la Sauvegarde de l'Enfance de l'Adolescence et des Adultes).
VALEURS ASSOCIATIVES
 
L'Association se situait dans la droite ligne des actions caritatives, de l'engagement militant à connotation catholique, comme d'autres pouvaient l'être d'obédience juive ou protestante. La valeur fondatrice de charité chrétienne peut se décliner en amour de l'autre, dont solidarité, compassion, croyance dans la personne mais aussi sur une assise d'engagement individuel et personnel.
 
QU'EST CE QU'UNE ASSOCIATION  «LOI 1901 » ?
 
Il s'agit d'une association indépendante des pouvoirs publics mais qui, en contrepartie se doit de se positionner sur une transparence aussi bien juridique que financière.
Dans le champ du territoire départemental, l'Association a un rôle politique à jouer, et l'établissement une dimension technique et opérationnelle.
L'objet du travail social s'est transporté de populations spécifiques à l'ensemble du tissu social, et les travailleurs sociaux sont conduits à «créer du lien social», à participer à une amélioration de la cohésion sociale et à réinventer une bonne partie de ce qui fait le «mieux vivre ensemble».
Du coup, la mission de l'Association s'en trouve fortement élargie, et de groupe de pression, où la réflexion politique était restreinte, l'association devient un lieu de propositions politiques sur l'organisation de l'action sociale générale.
Il s'agit donc bien d'intégrer l'action de l'association dans une politique sociale départementale, régionale voire nationale tout en réaffirmant à travers ses buts, sa mission principale de laquelle découlera, par délégation, celle de l'établissement.
Il y a nécessité de réussir à articuler les contraintes entre les forces internes associatives et l'environnement, en prenant en compte tous les acteurs du système, administrateurs, usagers, autorités, partenaires et personnels.
QUELS ENJEUX ?

Bien que longuement discutée et concertée avec de nombreux partenaires sociaux, la loi 2002-2 du 2 janvier 2002 s'inscrit dans un environnement spécifique et génère une ambivalence : rationalisation de l'action sociale et donc contrôle implicite des populations à risque mais également volonté manifeste de préserver les droits fondamentaux des individus, la liberté et l'initiative privée au service de l'action sociale.
L'Association se doit donc d'être porteuse de projet, vis-à-vis du public accueilli. Elle s'inscrit dans le territoire communal sur le plan économique du fait des emplois proposés aux habitants de la commune.

Nous situer


Adresse


8 rue Robinson 36130 Déols


A.D.I.A.S.E.A.A (Association Départementale de l'Indre pour l'Accueil et la Sauvegarde de l'Enfance de l'Adolescence et des Adultes) est installée à Déols près de Châteauroux dans le département de l'Indre (36).